Situation
Situation

Vue de la rue Marchant
Vue de la rue Marchant

nouvelle chambre
nouvelle chambre

Situation
Situation

1/5
Pourquoi ce site ?

L'association Carrefour assure la continuité de l'œuvre de l'orphelinat Saint-Joseph depuis 1977, à la demande et avec un agrément de l'Etat et du Conseil départemental.
Aujourd'hui, elle est menacée par une assignation en justice de l'évêché-Caritas qui demande son expulsion.

Ce site a pour objet d'expliquer la complexité de la situation, de présenter des faits, d'expliquer l'histoire, d'abord pour informer les Messins, mais aussi pour les convaincre du bien-fondé de la démarche de Carrefour qui propose de racheter le bâtiment du 6 rue Marchant.

Un devoir de mémoire 

En tant que continuateur de l'œuvre de l'Orphelinat Saint-Joseph, l'association Carrefour a un devoir de mémoire par rapport à ses prédécesseurs. Si elle n'assume pas ce rôle, qui le fera ? L'évêché, Caritas ?

Histoire

Il faudrait en fait titrer "histoires", car deux approches s'entremêlent et se complètent.

- L'histoire de l'orphelinat Saint-Joseph, depuis sa création en 1821 jusqu'à la transmission de l'oeuvre à l'association Carrefour en 1977.

- L'histoire du différend entre l'évêché-Caritas et Carrefour qui débute en 2007.

En donnant de l'information pour comprendre les enjeux qui se nouent autour de l'immeuble du 6 rue Marchant, ce site contribue aussi à la mémoire de l'histoire de Metz. La qualification  "METZ LA CHARITABLE" est née, dans les années 1840, à l'orphelinat Saint-Joseph pour rendre compte de ses actions de bienfaisance. 

Actualités & Publications
Foire aux questions
diocese.jpg

16-10-2020

Le diocèse de Moselle publie le droit de réponse demandé par l'association Carrefour à la suite du communiqué qu'il a diffusé sur la situation de l'immeuble de la rue Marchant et dans lequel il la mettait en cause.

Pour lire le communiqué : cliquer ici

nouveau.jpg
carreflogo2.jpg

29-09-2020

L'association Carrefour a tenu son assemblée générale ordinaire ce 29 septembre au 6 rue Marchant à Metz, son siège social. Dans son rapport moral, le président a rappellé comment l'association a du faire face à l'imprévisible, au premier semestre 2020. D'abord en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a impacté le fonctionnement interne de l'institution. Ensuite, à cause des attaques qu'elle a subies de la part de l'évêché et de Caritas-Moselle.

Dans sa conclusion, le président a souligné :

"Le coronavirus aura renforcé notre capacité à faire face de manière collective à l’imprévisible et à consolider notre aptitude à la résilience. Mais que faire quand l’inattendu vient du côté où devraient régner dialogue, charité, accueil des plus pauvres, ouverture aux étrangers et aux réfugiés, compréhension, sincérité et témoignage vivant des vertus cardinales ?"

maisonmarchant.jpg

26-09-2020

La rue Marchant s'écrit avec un t et non pas un d. On laissera le d pour ceux qui ont l'esprit mercantile et ils sont nombreux à ne s'intéresser qu'au fric en dépit de leur profession de foi affichée.

Pourquoi un T ?