Historique

 IV - 1976 - 1977 : Échanges, études et transmission de l’Œuvre de l’Orphelinat Saint-Joseph à l'association Carrefour

En succédant à l’orphelinat Saint-Joseph, l’association Carrefour assure la continuité de l’œuvre et reprend l’objet social de la fondation ainsi que toutes les obligations qui y sont liées. Parmi celles-ci on relève : la prise en charge des résidentes, des obligations d’employeur envers le personnel et du paiement des dettes fiscales, sociales, commerciales et patrimoniales.

Les charges du propriétaire ainsi que les servitudes dévolues aux bâtiments réservés pour la résidence des religieuses de l’association Saint-Joseph doivent également être assumées.

08 novembre 1976 : Extrait de délibérations du Conseil d’administration du Foyer Carrefour évoquant l'acceptation de prise en charge de Saint-Joseph

20 janvier 1977 : Accord de prise en charge de Saint-Joseph par l'association Carrefour

02 mars 1977 : Extrait de délibérations du Conseil d’administration du Foyer Carrefour :

 3 Prise en charge du Foyer St-Joseph.

3-1 conformément aux décisions prises lors du Conseil du 8 novembre 1976 (…) Monsieur Henry met le Conseil au courant des modalités de cession possibles entre les deux associations.

3-1-1 - soit l’élaboration de statuts communs dans le cadre de la loi locale de 1908.

3-1-2 - soit la possibilité d’un bail emphytéotique de longue durée comportant le remboursement des emprunts dûs par le Foyer St-Joseph (…)

Monsieur Arveiller demande que soit établi d’une façon permanente et définitive le propriétaire des locaux de l’Association du Foyer St-Joseph de manière à éviter des difficultés ultérieures quant à une fondation ou un legs éventuel(s).

Les débats marquent la volonté des acteurs de l’époque de faire transférer la propriété des locaux du 6, rue Marchant à l’Association Carrefour. Ceci est confirmé par la note de Messieurs Marcel Robin, Secrétaire général du Conseil Social et Culturel de la Moselle - et administrateur de Carrefour - et Gérard Tincelin, Directeur adjoint de la Caisse d'Allocations Familiales de la Moselle, tous deux chargés par les pouvoirs publics d'organiser la poursuite de l’Orphelinat St-Joseph.

08 avril 1977 : Réponse positive de Saint-Joseph et projet de bail des immeubles pour validation.

08 juin 1977 : Délibérations du CA de l'association Carrefour sur le projet de bail.

tracauxMar1.png
travauxMar2.png

Le bâtiment est une construction de type Pailleron qu’il a fallu sécuriser au maximum pour prévenir les risques liés à un incendie.

Photos : Travaux réalisés dans la salle de l’actuel restaurant

Carrefour a investi pour plus de 7 millions d’euros (valeur 2020) de travaux, sur fonds publics, pour la rénovation du bâtiment de la rue Marchant reçu en état très délabré en 1977.

FlevDeb.png
FlevAR.png
FlevAV.png
FlevFin.png