Historique

 V - 1977 - 1992 : Continuation de l’œuvre par l'association Carrefour

26 octobre 1977 : Double accord de la DDASS de la Moselle sur le projet Carrefour qui « …entre parfaitement dans le cadre des instructions du ministère de la Santé relative à la rénovation des foyers de jeunes travailleurs » et accord de financement.

L'association Carrefour remplira ses obligations et développera son projet. Les locaux de la rue Marchant seront entièrement rénovés et adaptés en complémentarité de ceux de la rue des Trinitaires.

Les établissements se développent : Foyer de Jeunes Travailleurs, Foyer d’Hébergement pour mineurs, Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, Centre d’Adaptation à la Vie Active et d’Insertion Professionnelle…

L'accueil des résidentes et usagers passe de 90 à 235 lits dans un parcours résidentiel complet, chambres, studios, appartements et logements autonomes.

Le personnel passe de 12 à 70 salariés.

L'association Carrefour réhabilitera l'ensemble des locaux, hormis ceux occupés par le CMSEA  et ceux réservés à l’usage des religieuses et à l’association Saint-Joseph domiciliée 4 rue Saint-Ferroy. Ainsi du 1er septembre 1977 au 31 décembre 2008, durée du bail, Carrefour a engagé plus de sept millions d’euros pour les travaux, montant exprimé en euros constants (valeur 2020).

Pendant cette période, les liens entre Saint-Joseph et Carrefour ont été quasiment inexistants. Le décès des signataires du bail, M. Cathelin, Président de Saint-Joseph et Mme de Gargan-Charpentier, Présidente de Carrefour, ont vraisemblablement été la cause de cet éloignement. Aucun dialogue, aucune rencontre et aucun contact formel ou informel n’ont existés entre Saint-Joseph et Carrefour durant toutes ces années.

facade.jpg

Façade du 6 rue Marchant rénovée par Carrefour au début des années 1980

FlevDeb.png
FlevAR.png
FlevAV.png
FlevFin.png