Historique
26 novembre 1997 : Assemblée générale extraordinaire de l'association St-Joseph 

Extrait du procès-verbal de l’Assemblée Générale Extraordinaire

Le président, Claude Lemoy, rappelle les antécédents et raisons de cette A.G.E.. Il s’avère depuis de nombreuses années que l’association Foyer Saint-Joseph n’a que peu d’activités opérationnelles, qu’elle a presque exclusivement pour rôle de gérer le patrimoine. Dès lors, elle envisage sa dissolution pour confondre l’ensemble de ses moyens avec ceux de la Fédération Caritas dont elle est adhérente et qui poursuit des buts très voisins.

Mais l’actuel article 20 des statuts dispose qu’en cas de dissolution l’Assemblée générale « attribue l’actif nette au Bureau de Bienfaisance ou d’Aide Sociale de la ville de Metz. »

Les contacts pris avec Monsieur le Sénateur Maire de Metz, Président du Centre Communal d’Action Sociale de Metz ont confirmé qu’il n’est aucunement opposé à ce que l’attributaire de l’actif de l’Association soit modifié, dans la perspective d’une dissolution ultérieure. D’où le texte du « nouvel article 20 » proposé.

Les motivations ayant été clairement énoncées et tous les membres partageant le souhait de conforter la Fédération Caritas, il est très rapidement proposé de passer au vote.

Le nouvel article 20, tel qu’envisagé, est accepté à l’unanimité.

Commentaires :

« L’association Foyer Saint-Joseph n’a que peu d’activités ... », pourquoi le continuateur de l’œuvre, à savoir l’association Carrefour, n’est pas évoqué lors de cette AGE ?

« Les contacts pris avec Monsieur le Sénateur Maire de Metz ont confirmé qu’il n’est aucunement opposé à ce que l’attributaire de l’actif de l’Association soit modifié ... ». Comment une telle décision de spolier la ville de Metz peut-elle être prise sur un simple déclaratif sans preuve écrite. Où est la lettre du Sénateur Maire de Metz rendant compte d’une délibération prise en conseil municipal et l’autorisant à se dessaisir d’un bien qui devait revenir à la Ville dont il est le maire ?

Le 29 février 2008,
Jean-Marie Rausch, Maire de Metz, a apporté son soutien écrit à l’association Carrefour face à Caritas. Voir ici.

FlevDeb.png
FlevAR.png
FlevAV.png
FlevFin.png